Multe feluri de a săruta lumina

de Aida Touré

Amanţii în linişte stau împreună,
în acord cu rafinata
tăcere ce-o aduce Iubirea,
se ascultă unul pe altul
cu cealaltă Ureche,
larg deschisă, nemişcată şi subtilă,
pierduţi într-a lor Lume,
conturând tot mai precis
murmurul sufletului lor:
“Bine ai venit aici în mine,
Mi-a fost dor de tine
toată viaţa!
Am un secret:
Eu ştiu multe feluri
de a săruta Lumina
care te-a făcut

(originalul aici)

 

4 réflexions sur “Antologia poeziei erotice: Gabon

  1. acest poem mi-a reamintit de cel al lui Jacques Prévert – Les enfants qui s’aiment:

    Les enfants qui s’aiment s’embrassent debout
    Contre les portes de la nuit
    Et les passants qui passent les désignent du doigt
    Mais les enfants qui s’aiment
    Ne sont là pour personne
    Et c’est seulement leur ombre
    Qui tremble dans la nuit
    Excitant la rage des passants
    Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
    Les enfants qui s’aiment ne sont là pour personne
    Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
    Bien plus haut que le jour
    Dans l’éblouissante clarté de leur premier amour…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s