Le mot est dit (dans l’Assemblée nationale, en plus) :

« Ni dans ce projet de loi, ni aujourd’hui, ni demain, nous n’empêcherons quelconques parents hétérosexuels de vouloir concevoir un enfant de manière charnelle »

Dacă lucrurile vor merge doar după mintea inițiatorilor legii care ar urma să reglementeze procrearea asistată medical, părinții care mai concep natural vor deveni tolerați (a se observa aroganța expresiei « noi nu vom împiedica oarecari părinți heterosexuali să vrea să conceapă un copil în modul carnal » ); tolerați, dar nu pentru mult timp – doar până « poimâine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s